L’inflation en 2021-2022 menace la reprise des affaires

L’inflation américaine a atteint 4,3 % en août 2021 (contre 4,2 % le mois précédent), soit son niveau le plus élevé depuis 1991. L’inflation dans la zone euro s’élève, quant à elle, à 3,4 % en glissement annuel en septembre 2021, soit un pic qui n’avait plus été enregistré depuis 2008. Que nous réserve l’avenir et comment maintenir la solidité financière de votre entreprise face à l’inflation ?

Hausse de l’inflation : comment préserver la santé financière de votre entreprise ?

Augmenter vos prix pour protéger votre marge bénéficiaire ?

Quand les coûts de vos matières premières, de vos équipements et de votre main-d’œuvre augmentent, la tentation est grande de répercuter ces hausses sur vos prix. Ce faisant, vous alimentez davantage l’inflation et vous courez le risque de vous retrouver coincé dans un cercle vicieux.

Toute augmentation des prix vous fera également perdre des clients et des ventes. L’ampleur exacte de cette perte dépend de l’élasticité de la demande de vos produits ou services spécifiques par rapport au prix. Augmenter vos prix n’entraîne, de ce fait, pas nécessairement une augmentation du chiffre d’affaires et des bénéfices.

Commencez donc par intervenir du côté des coûts. Faites-vous les choses de la manière la plus efficace possible ? Pouvez-vous réduire les coûts ? Avez-vous (ou votre concurrent) découvert de nouvelles méthodes de travail, plus productives, pendant le confinement ? Peut-être vaut-il mieux ne pas revenir à l’ancienne normalité ?

Pourquoi devez-vous limiter l’impact des mauvais payeurs ?

La forte inflation observée à l’automne 2021 est, à juste titre, liée à la hausse des prix sur les marchés internationaux de l’énergie. Mais le coût du non-paiement a également un lien direct avec les augmentations des prix. Pour maintenir la rentabilité de votre entreprise, le coût du recouvrement sera indirectement répercuté sur vos clients dans le prix final, à l’instar du chiffre d’affaires perdu. Les factures impayées vont donc de pair avec les hausses de prix.

Dans un marché concurrentiel, il est crucial de minimiser ce type de pression sur les prix en organisant votre processus de recouvrement de la meilleure manière possible, ce qui vous permettra également de maintenir vos créances irrécouvrables à un minimum absolu. Intrum vous soutient grâce à ses solutions qui mettent l’accent sur le contrôle des coûts, la performance et la fidélisation des clients.

L’automatisation et l’externalisation permettront-elles de contrecarrer les hausses de prix ?

Automatisez partout où cela est possible : certains aspects des ventes et du marketing, le renouvellement des contrats ou la facturation, par exemple.

Si l’inflation perdure, les salaires augmenteront également. L’automne 2021 est le moment idéal pour envisager l’externalisation de certains aspects de votre gestion. En externalisant le suivi de vos débiteurs, vous pouvez limiter l’utilisation de main-d’œuvre supplémentaire aux périodes de forte activité où vous envoyez de nombreuses factures. En phase plus calme, vous pouvez faire face avec un peu moins de personnel. En externalisant, vous transformez les coûts fixes de la main-d’œuvre en coûts variables.  

Essayez de faire plus avec moins. Soyez plus strict du côté des dépenses. Procédez à une évaluation précise du retour sur investissement (ROI) avant de procéder à un nouvel achat.

Que faire si les problèmes de trésorerie de vos clients augmentent ?

Lorsque les prix augmentent, vos clients, tant privés que professionnels, peuvent faire moins avec l’argent dont ils disposent. Si les taux d’intérêt augmentent, il devient, en outre, plus difficile pour vos clients d’emprunter. Le risque est alors réel que certains de vos clients ne paient pas leurs factures à temps.

La charge de travail de votre service de gestion des débiteurs augmente donc lorsque l’inflation augmente, surtout si les hausses de prix dans votre secteur sont importantes. Les entreprises d’énergie belges devront, par exemple, relever le défi majeur de recouvrer les factures d’électricité et de gaz qui ont soudain fortement augmenté.

Il n’est pas facile de maintenir votre administration financière à flot lorsqu’elle est subitement submergée par un tsunami de factures impayées. Vous pouvez heureusement externaliser les activités de rappel et de recouvrement des créances.

En optant pour une externalisation complète de la gestion de vos comptes clients, vous transformez les coûts fixes en coûts variables. Cette approche vous permet de réduire le coût total en éliminant les inefficacités et en mobilisant la main-d’œuvre supplémentaire seulement en période de pic d’activité.

Que faire si la demande diminue en raison de la baisse du pouvoir d’achat de vos clients ?

Si le pouvoir d’achat de vos clients diminue, il est probable que la demande de vos produits et services baisse aussi. Votre chiffre d’affaires diminuera, d’où l’importance de minimiser les « mauvaises créances », en l’occurrence les pertes de chiffre d’affaires supplémentaires dues au non-paiement d’un client.

En tant que leader du marché belge, Intrum met à votre disposition des experts parfaitement formés, l’infrastructure adéquate et des techniques de recouvrement de pointe. En 2020, nous avons réussi à recouvrer des factures pour un montant total de 903 419 397 euros pour le compte de 9 299 entreprises belges.

Comment financer votre entreprise lorsque le crédit devient plus cher en raison de la hausse des taux d’intérêt ?

Si les taux d’intérêt augmentent, votre entreprise devra payer davantage d’intérêt sur les emprunts à taux variable en cours. Cela peut avoir un impact important sur la trésorerie de votre entreprise. Dans le même temps, il vous sera plus difficile d’accéder à de nouveaux financements, car les institutions financières resserrent leurs exigences.

Ajoutez à cela la forte augmentation des factures des fournisseurs, d’une part, et les clients mauvais payeurs, d’autre part, et vous obtenez un cocktail dangereux qui peut rapidement conduire à des problèmes majeurs, en particulier pour les PME.

Afin de financer la poursuite de vos activités et la croissance de votre entreprise, en période de hausse des taux d’intérêt, libérer des liquidités immédiates en vendant des créances en souffrance est une excellente solution.

Qu’est-ce que l’inflation ?

Définition de l’inflation :
 

  1. L’inflation survient lorsque l’on constate une augmentation généralisée des prix des biens et des services. Concrètement, vous pouvez acheter moins aujourd’hui avec 1 euro que vous le pouviez hier. L’inflation fait perdre de la valeur à la monnaie au fil du temps.
  2. La vitesse à laquelle les prix augmentent dans l’ensemble de l’économie.
L'inflation en Belgique
L'inflation en Belgique 1992 - 2021

Comment naît l’inflation ?

L’explication traditionnelle est : « trop d’argent à consacrer à trop peu de biens disponibles ».

Inflation : Rôle de la banque centrale

Si la banque centrale émet trop d’argent ou s’il est très facile d’emprunter de l’argent grâce à des taux d’intérêt bas, les prix augmentent. À l’inverse, les banques centrales peuvent faire baisser les prix en imprimant moins de monnaie ou en augmentant les taux d’intérêt.

Des événements inattendus tels qu’une guerre ou une pandémie, qui entraînent une pénurie de biens, peuvent également faire augmenter l’inflation. Nous le voyons bien aujourd’hui, en cette période « post-Covid-19 ».

L’inflation est-elle une mauvaise chose ?

Une inflation modérée est saine et est même une condition au bon fonctionnement de l’économie. Les banques centrales essaient de maintenir le taux d’inflation autour de 2 % en moyenne. Cela assure un tampon de sécurité face au scénario indésirable d’une baisse des prix, un contexte où les entreprises et les consommateurs reportent leurs achats parce qu’ils seront moins chers demain.

En revanche, une inflation supérieure à 2 % est considérée comme dangereuse, car elle suscite des troubles : les travailleurs exigent des salaires plus élevés afin de compenser l’augmentation des prix des biens de consommation. Les entreprises subissent donc des coûts salariaux plus élevés, qu’elles répercutent sur les prix. Lorsque l’inflation est élevée et volatile, elle peut causer de grands dommages à l’économie : elle rend la planification très difficile et les prêts plus risqués.

Recevez notre guide post-Covid-19 unique

Votre santé financière face à l’inflation croissante : À quoi vous attendre et comment maintenir la santé financière de votre entreprise ? Intrum vous aide avec plaisir en vous proposant son guide post-Covid-19.
 

Vous souhaitez recevoir un exemplaire de notre « Guide post-Covid-19 » unique ? Remplissez le formulaire ci-dessous. Nous traiterons vos données et vous enverrons le guide dans les meilleurs délais.

Remplissez les champs et cliquez sur « Envoyer » :

Guide post-Covid-19 : une aide pratique dans un contexte de hausse de l’inflation
Guide post-Covid-19 : une aide pratique dans un contexte de hausse de l’inflation