La hausse des prix de l’énergie et l’inflation vont provoquer de graves problèmes d’impayés énergétiques

Au vu de l’explosion des prix de l’énergie, la charge de travail des départements financiers des fournisseurs énergétiques va s’alourdir significativement. « Aujourd’hui, le nombre de factures impayées n’a pas encore vraiment augmenté, mais la situation est préoccupante », peut-on lire actuellement sur le site de la Fédération Belge des Entreprises Electriques et Gazières. Les premiers signes sont visibles, et les conséquences ne se feront pas attendre.

Selon une récente étude menée par le fournisseur de services de gestion de crédit Intrum, la valeur moyenne des dossiers de recouvrement dans le secteur de l’énergie a augmenté de près de 40 % depuis l’été 2021 à cause de l’inflation galopante. Nombreux sont les clients particuliers et professionnels qui demandent un plan d’étalement des paiements. Le recouvrement de factures énergétiques impayées ralentit, ce qui met en péril le cashflow et la rentabilité des fournisseurs énergétiques. Dans le cadre de cette étude, Intrum a analysé plusieurs paramètres d’un échantillon de près d’un millier de dossiers de recouvrement B2C et B2B dans le secteur énergétique au Benelux.

Il va falloir gérer avec beaucoup d’intelligence et de minutie la précarité financière d’un nombre croissant de clients énergétiques. Et le défi s’annonce délicat.

Téléchargez le White Paper du secteur de l'énergie >

Secteur de l'énergie - White Paper
Secteur de l'énergie - White Paper

Des factures énergétiques plus élevées que jamais

L’explosion des prix du gaz naturel et de l’électricité sur les marchés met à mal les fournisseurs belges et néerlandais d’énergie. Elle a d’ailleurs déjà provoqué une hécatombe au cours de ces derniers mois parmi les petits acteurs du secteur énergétique. La valeur moyenne des impayés est passée, depuis 2019, d’environ 400 à 550 euros et continue d’augmenter, tout comme l’inflation.

Valeur moyenne des dossiers de recouvrement - Secteur énergie Benelux
Valeur moyenne des dossiers de recouvrement - Secteur de l'énergie Benelux (Source : Secteur de l'énergie - White Paper)

Des recouvrements d’impayés de plus en plus compliqués

Le taux de recouvrement - collection rate en anglais - est un indicateur efficace de la santé financière d’une entreprise. Ce taux calcule le pourcentage des sommes recouvrées par rapport à la somme totale des factures émises et à recouvrer.

Le graphique ci-après montre une tendance à la baisse évidente du taux de recouvrement depuis la hausse de l’inflation. Les entreprises énergétiques vont rencontrer de plus en plus de problèmes de recouvrement des créances. Pour obtenir efficacement et surtout en faisant preuve d’empathie le paiement des factures énergétiques en souffrance, il va falloir compter sur davantage d’effectifs et d’expertise.

Le recouvrement d' impayés énergétiques devient plus difficile
Le recouvrement d' impayés énergétiques devient plus difficile - Secteur de l'énergie Benelux (Source : Secteur de l'énergie White Paper)

Les plans d’échelonnement des paiements des fournisseurs énergétiques sont une bouée de sauvetage cruciale pour les gens en situation de précarité financière

Il est clair que les gens vont avoir de plus en plus de difficultés à payer leurs factures à cause de l’augmentation des prix. Et le marché de l’énergie où les augmentations de prix sont pharaonesques ne sera pas épargné. Sur le graphique ci-après, apparait clairement l’augmentation du nombre de demandes d’échelonnement des paiements introduites depuis la hausse de l’inflation à l’été 2021.

Intrum aide les fournisseurs énergétiques à communiquer avec leurs clients de manière responsable socialement ainsi qu’à proposer des plans de paiement efficaces assortis d’une gestion plus dynamique. D’ailleurs, les fournisseurs énergétiques n’hésitent plus à recourir, en cas d’augmentation soudaine de la charge de travail comme aujourd’hui, à des sociétés externes de services de gestion des crédits.

Plus de plans d'apurement ont commencé
Plus de plans d’échelonnement ont commencé - Secteur de l'énergie Benelux (Source : Secteur de l'énergie - White Paper)

« Surmonter l’onde de choc de la hausse des prix de l’énergie va être un fameux défi pour la société en général. Il va falloir que tous les intervenants coopèrent : fournisseurs énergétiques, associations de lutte contre la pauvreté et spécialistes en gestion de crédit », souligne Christophe De Boeck, porte-parole d’Intrum. « Les fournisseurs énergétiques vont devoir jouer un rôle important et aider les consommateurs et les entreprises belges à rester la tête hors de l’eau en ces temps économiquement difficiles. Cela requerra à la fois beaucoup d’empathie de la part des conseillers à la clientèle et des solutions financières poussées comme des plans d’échelonnement souples. Intrum veille à ce que les entreprises soient payées, à sortir les consommateurs de l’endettement et à faire prospérer la société dans son ensemble. Dans la conjoncture macro-économique actuelle, la gestion sociale et responsable des débiteurs s’impose inévitablement. »

 

Plus de chiffres ?

Téléchargez le livre blanc du secteur de l'énergie >

 

Des questions sur notre étude ?

Notre Business Development Manager Energy & Utility examinera les chiffres avec vous et vous conseillera sur la manière de protéger votre entreprise énergétique contre le risque de paiement croissant.

Posez votre question en utilisant le formulaire ci-dessous. Nous traitons vos données et répondons dans les plus brefs délais.

Remplissez les champs et cliquez sur "Envoyer" :


Contact person

Christophe De Boeck

Sales Director Benelux

0499 53 37 40